Moi Victoria, skateuse

Victoria avec son skate

Comment j’ai appris le skate, mon parcours, mon histoire et comment j’ai évolué.

Par Victoria


J’ai commencé à l’âge de 9 ans lorsque j’ai eu, à mon anniversaire, mon tout premier skate avec les équipements nécessaires. J’étais tellement heureuse que je suis allée au skatepark d’Est le jour même ! Je suis tombée de nombreuses fois et me suis même fait mal. 

Puis vers l’âge de 10 ans, je me suis découragée et j’ai abandonné le skate. 

Je m’y suis remise un an plus tard grâce à un ami qui m’a demandé de lui apprendre. Cela m’a donné envie de reprendre ce sport. J’ai commencé par m’entrainer à passer un trottoir, et de nouveau je suis tombée de nombreuses fois.

Ensuite je suis allée au skatepark du Prado et là une personne bien plus expérimentée que moi m’a dit : “tu ne devrais pas venir avec ce skate dans un skatepark”. Eh oui, mon skate n’était pas fait pour les skateparks mais pour la ville. La différence, c’est que le skate de ville n’a pas de grappe, la grappe étant cette matière anti-dérapante que l’on trouve sur les skates.

Au skatepark du Prado. Crédit : M. G.

Alors, j’ai pris le skate de mon frère, un skate bien plus grand et bien mieux adapté pour faire des figures. J’ai dû m’entraîner pour m’habituer à ce nouveau matériel.

Il y a peu de temps, je suis retournée au skatepark et j’ai réussi à faire un aller-retour dans un creux du bowl. J’étais hyper heureuse car c’est un grand pas en avant pour moi ! En effet, c’est l’une des bases du skate, et c’est à partir de là qu’on peut commencer à apprendre les figures !

Maintenant j’ai un nouvel objectif : apprendre le “ollie”. Cela consiste à faire un saut en restant sur le skate (c’est ça l’utilité de la grappe…). A suivre !

Skaters effectuant un ollie.
Voici un ollie spécial, avec le skate qui tourne sur lui-même. Crédit : Santa3 de Pixabay

Je vous le dis, pour commencer cette activité, il faut de la patience car on répète beaucoup les figures, et du courage pour continuer malgré les chutes et les déceptions. Mais ne vous inquiétez pas, cela vaut le coup d’essayer car ça devient vite une réelle passion !

 

Un commentaire sur “Moi Victoria, skateuse

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :