L’Australie, un pays à découvrir !

Par Kélijah

Allons faire un tour de l’autre côté de la planète : en Australie…

L’Australie est un vaste pays situé dans l’Océan Indien sur le continent nommé Océanie. L’Océanie se trouve entre l’Asie du Sud-Est et l’Amérique du Sud ; avec une population estimée à environ 43 millions d’individus, c’est le moins peuplé des cinq continents. 

L’Australie a une superficie de 7 692 300 km², elle est donc deux fois plus grande que l’Europe. Sa langue officielle est l’anglais.

Sa capitale est… Canberra. Eh oui ! On a souvent tendance à penser que c’est Sydney, mais non. Il n’empêche que Sydney possède les deux monuments les plus emblématiques de l’Australie : 

l’Opéra de Sydney…

et Le Sydney Harbour Bridge…

Et voici le drapeau australien

Des incendies forestiers ravageurs 

L’Australie subit malheureusement de nombreux incendies forestiers qui détruisent peu à peu la flore et la faune de ce pays. Ces multiples incendies sont accélérés par le changement climatique, car celui-ci provoque des sécheresses persistantes. Ces incendies destructeurs ont déjà ravagé des centaines d’hectares de forêt, comme par exemple dans la forêt de Daintree.

Le lac Hillier, un lac étrangement coloré

Le lac Hillier est situé sur l’île du Milieu dans la Grande Baie australienne au sud du pays. Ses eaux sont très salées et ont quelque chose de spécial : elles sont d’un rose vif, et on ne connaît toujours pas les raisons d’un tel phénomène.

Le lac Hillier. Image par Kurioziteti123, CC BY-SA 4.0 https://creativecommons.org/licenses/by-sa/4.0, via Wikimedia Commons

Allons maintenant découvrir les habitants de ce pays !

Les kangourous, animaux emblématiques de l’Australie 

Les kangourous font partie des principaux animaux peuplant l’Australie. On estime qu’ils sont 50 millions à y vivre. Ils sont d’ailleurs des animaux endémiques de l’Australie (endémique désigne ce qui n’existe que dans une région précise du monde). Ils ont une poche au milieu du ventre, le marsupium, qui sert de couveuse et permet l’évolution complète de l’organisme du petit kangourou. Cette poche permet à la femelle d’allaiter. Même après que les petits se sont développés correctement, les kangourous continuent de les transporter dans le marsupium pour ainsi les protéger des menaces représentées par les prédateurs.

Les kangourous se nourrissent essentiellement d’herbe et d’écorces. On peut les trouver dans les parcs nationaux mais aussi dans les Alpes australiennes –  un lieu de haute montagne et de pâturages en altitude. La durée de vie moyenne des kangourous varie en fonction des espèces, mais au maximum, ils peuvent vivre 25 ans. Comme ils ne reculent pas face au danger, ils représentent le courage dans la culture australienne. 

Les koalas, des mangeurs d’eucalyptus

Ce sont des animaux arboricoles (qui vivent dans les arbres), et également herbivores : ils se nourrissent de végétaux et en particulier d’eucalyptus et de bambous. Ces animaux dorment énormément, entre 18 et 22 heures par 24 heures, c’est pourquoi on les appelle les paresseux australiens. Un détail peu connu :  ils ont une poche au centre de l’abdomen tout comme les kangourous. Ils vivent en moyenne 13 à 18 ans. 

Les fourmis pot-de-miel, à miel ou encore mellifères

Ces fourmis possèdent, accrochée à leur abdomen, une “poche” qui contient du miellat – une substance semblable au miel, comme le miellat de pucerons, épais et visqueux – qu’elles accumulent en restant accrochées au plafond de leurs galeries qui se trouvent deux mètres sous terre. Elles servent de réservoir pour les autres fourmis, elles les fournissent en miellat. Elles vivent en général dans les déserts australiens, mais on en trouve également en Afrique.

Fourmis mellifères en cercle
Fourmis mellifères. Image par Vamsi Krishna de Pixabay

Les Aborigènes, premier peuple australien

Les Aborigènes sont les premiers humains à avoir peuplé l’Australie. Ils sont la population autochtone (c’est-à-dire issue du territoire même où ils habitent) de l’Australie. Ils seraient arrivés en Australie depuis le continent asiatique il y a de cela entre 40 000 et 60 000 ans.

La civilisation aborigène australienne se compose d’environ 300 peuples. Chacun d’eux possède son nom, ses propres traditions, ses croyances, sa langue, etc..

Autrefois, les Aborigènes vivaient en communautés semi-sédentaires, cela signifie qu’ils s’installaient dans un endroit, mais qu’ils y restaient sur de courtes périodes. Ils vivaient de l’agriculture, de la chasse, de la pêche et de l’élevage.

Aujourd’hui les Aborigènes vivent en ville, très souvent dans les périphéries, dans des conditions très compliquées. Ils travaillent le plus souvent en tant que travailleurs agricoles dans les champs.

Le drapeau des Aborigènes d’Australie est composé de trois parties symboliques : la couleur noire représente le peuple aborigène ; la couleur rouge signifie la terre ; le disque jaune représente le soleil, celui qui donne la vie.

Les Aborigènes ont une culture très riche : l’artisanat avec les boomerangs, les bijoux, les statuettes… ; l’art avec la peinture, les chants et les danses, et le fameux didgeridoo, un instrument typique des Aborigènes (en écoute ci-dessous).

Et voici le son très particulier du didgeridoo :

les Aborigènes se sentent profondément liés à la nature, aux végétaux comme à la faune, comme le montrent les légendes et les histoires racontées par leurs ancêtres. 

L’Uluru (l’Ayers Rock pour les anglophones) est un lieu sacré pour eux, ils pratiquent des rites à ses pieds et réalisent des peintures rupestres sur ses parois. C’est un bloc de grès qui s’élève à 348 mètres de hauteur au milieu du désert. Il est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO.

L’Uluru. Image par Angelo Giordano de Pixabay

Quelques plats typiques d’Australie

Pour finir, voici un petit tour culinaire…

Le barramundi

Ce poisson tire son nom de la langue aborigène et se traduit par « poissons de rivière » . Il s’agit du poisson le plus populaire d’Australie, sûrement parce qu’il peut se cuisiner et se manger de diverses manières : frit, cuit, grillé et au barbecue.

Les tartines de vegemite

Si le Vegemite ressemble un peu à du Nutella avec sa pâte marron, il n’en n’en a absolument pas le goût : il est amer et salé et se compose d’extrait de levure.

La Pavlova

La Pavlova a été créée en l’honneur de la ballerine du même nom, Anna Pavlola, considérée comme la meilleure danseuse de ballet classique de l’histoire.

C’est un dessert typique d’Australie et de Nouvelle-Zélande, composé principalement d’une meringue, avec différents fruits rouges tels que des fraises, des myrtilles, des framboises, des mûres… Avec en supplément de la chantilly onctueuse !

La recette de la Pavlova ? Hum, plutôt… facile. Testez vous-même :
Pavlova aux fraises et framboises sur Papilles et pupilles.fr.

Et vous y trouverez en plus des explications sur la célèbre danseuse dont le gâteau tire son nom.

Vous en savez maintenant davantage sur ce pays aux nombreuses traditions ! 

Un commentaire sur “L’Australie, un pays à découvrir !

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :