Portrait : Malala Yousafzai, militante

Par Anna

Malala Yousafzai est une femme qui milite pour les droits des femmes et contre les lois des Talibans. En voici un peu plus sur son histoire… 

Photo par 内閣官房内閣広報室 — Image extraite d’un autre fichier, CC BY 4.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=81616823

Jeune fille, Malala habitait au Pakistan. Elle adorait l’école et souhaitait être doctoresse plus tard. Mais à cette époque-là, les Talibans ont envahi la région où elle habitait. Quelques jours plus tard, ils ont interdit l’école aux filles.

Malala n’était pas d’accord avec les Talibans et voulait quand même aller à l’école. Elle a donc commencé à mener une lutte pour continuer d’y aller en s’exprimant dans la presse et en dénonçant les injustices commises par les talibans dans son blog.

Le 9 octobre 2012, alors que Malala prenait le bus, des hommes armés sont entrés et ont demandé si Malala était là. Ses amies se sont retournées et des coups de fusils ont retenti. Malala a été touchée au cou et à la tête et elle a été transférée à l’hôpital. 

Là bas, elle a reçu des lettres de soutien de plein d’enfants du monde entier.

Elle raconte tout ça dans son livre intitulé “Moi, Malala” *. Elle a reçu le prix Nobel de la paix en 2014 pour ses actions. Malala continue aujourd’hui à lutter contre le sexisme : elle est devenue une icône du féminisme.

By Lecarnetdunenobody – Own work, CC BY-SA 4.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=83101680

* Son livre Moi, Malala est disponible au CDI du collège.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :